Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

[MàJ 19/11] Playoffs : Six matchs pour jouer la finale à Disneyland

Nous y sommes enfin : après dix mois à s’affronter en ligne et un peu partout en France, les huit meilleures équipes de l’Open Tour s’apprêtent à se livrer une ultime bataille durant ces Playoffs. Format, équipes, dates, vous saurez tout sur ce qui vous attend dans les semaines à venir.

[Edit] La finale opposera donc GamersOrigin à Vitality Academy, le samedi 24 novembre.  

Format, dates et heures

Au cours de la saison, les différentes formations de l’hexagone ont participé aux sept étapes de l’Open tour (ainsi que leur qualifier), ce qui leur a permis d’engendrer des points de circuit. Les huit organisations ayant accumulé le plus de points se sont qualifiées pour les Playoffs, et ont été placées dans un arbre en fonction de leur classement.

L’arbre du tournoi commence donc avec la huitième équipe contre la septième, le vainqueur affronte le sixième et ainsi de suite (le même format que les Regional Qualifier pour le Mondial ou bien les Playoffs des LCK).

Les matchs se joueront en Bo5, c’est-à-dire trois manches gagnantes. La compétition débutera lundi 12 novembre à 19h, avec Lunary contre Solary. Vous trouverez le planning complet ci-dessous.

 

À noter que l’intégralité des rencontres sera diffusée sur la chaîne Twitch LoL d’O’Gaming.

Concernant GamersOrigin, l’équipe est d’ores et déjà qualifiée pour la grande finale grâce aux points qu’elle a accumulés durant l’année.. Elle affrontera la dernière formation encore en lice le samedi 24 novembre à Disneyland Paris.

À lire aussi : En route pour la grande finale !

playoff bracket

Les équipes

 

Lunary - Lundi 12 novembre

Équipe au style chaotique, Lunary est la formation la plus imprévisible du circuit français. Capable de centrer ses compositions autour d’un Maître Yi ou d’échanger les rôles de ses joueurs, le collectif va devoir prouver qu’il peut maintenir son niveau de jeu sur un Bo5. Et quoi de mieux qu’un duel fratricide contre Solary pour cela ?

Composition

  • Toplaner : Sakor « Le Roi Bisou » Ros
  • Jungler : Alexandre « Narkuss » Mege
  • Midlaner : Mathias « Krakmo » Laborde
  • Carry AD : Alexis « Chap » Barret
  • Support : Luc « Sharkk » Gonçalves

 

Solary - Lundi 12 novembre

Équipe principale de sa structure, Solary a eu des résultats en dent-de-scie toute la saison, et ce malgré un recrutement ambitieux, que ce soit au niveau des joueurs (Skeanz, Trayton), mais également dans son coaching staff. Ces Playoffs seront donc l’occasion pour le collectif d’enfin faire fructifier le travail effectué toute la saison, mais qui n’a toujours pas porté ses fruits.

Composition

  • Toplaner : Andrea « Katare » Suchodolski
  • Jungler : Duncan « Skeanz » Marquet
  • Midlaner : Théo « Tio » Puissant
  • Carry AD : César « Wakz » Hugues
  • Support : Jean « Trayton » Medzadourian

 

ROG Esport - Mardi 13 novembre

Organisation spécialisée dans la formation de jeunes joueurs, la ROG School a logiquement mis du temps pour se développer. Cependant, elle a connu une excellente fin de saison (Troisième VGA, Top 6 à l’étape Capitale), et ce malgré un changement de jungler et de support. Si cette saison peut déjà être considérée comme une réussite en termes de résultats et de découverte de talents (Bando, dreamsu, Choupa), qui sait de quoi le collectif sera capable en Bo5 ?

Composition

  • Toplaner : Brian « Bando » Ferrando
  • Jungler : Stanimir « Four » Penchev
  • Midlaner : David « Jester » Ta
  • Carry AD : Joffrey « dreamsu » Livet
  • Support : Solal « Enjawve » Accary

À lire aussi : Bilan de la VGA

 

Supremacy - Mercredi 14 novembre

Sous les couleurs de Made in France, la formation s’est installée en dessous du top 4/5 de la scène française. Une fois chez Supremacy, le collectif a changé de dimension pour venir contester les meilleures écuries du circuit, avec comme point d’orgue la deuxième place de l’ESWC Metz. Véritable underdog de ces Playoffs, Supremacy compte bien renverser la hiérarchie jusqu’au bout.

Composition

  • Toplaner : Bertrand « Kiguel » Pouchepanadin
  • Jungler : Karim « KarimKT » Aubineau
  • Midlaner : Loic « Toucouille » Dubois
  • Carry AD : Thomas « Sakkyen » Pricot
  • Support : Stephane « Hyôrai » Stouf

À lire aussi : Bilan de l’ESWC Metz

 

Team Vitality Academy - Jeudi 15 novembre

L’année 2018 aura été assez paradoxale pour la deuxième équipe de Vitality. Considérée comme l’une des équipes favorites de l’Open Tour à son lancement, il aura fallu attendre l’étape Capitale pour voir Shemek et ses coéquipiers soulever leur premier trophée. Le retour de Corée de Dreams, le support de la formation, sera-t-il le déclic qui permettra à la structure de remporter l’Open Tour ?

Composition

  • Toplaner : Damien « Shemek » Soulagnet
  • Jungler : Subicz « bluerzor » Dániel
  • Midlaner : Prodromos « Pretty » Kevezitidis
  • Carry AD : Florent « Yuuki60 » Soler
  • Support : Min-kook « Dreams » Han

À lire aussi : Bilan de l’étape capitale

 

Team-LDLC - Vendredi 16 novembre

Tout comme Vitality Academy, Team-LDLC aura vécu une année assez particulière. Vainqueurs de la première étape de l’Open Tour à Lyon, les joueurs de YellOwStaR ont connu un milieu de saison difficile, avant de revenir très fort au mois d’octobre avec des victoires à la Valenciennes Game Arena et à la Solary Cup. Cette montée en puissance sera-t-elle suffisante pour être sacrés champions de France ?

Composition

  • Toplaner : Danny « Dan Dan » Le Comte
  • Jungler : Adam « Crazy » Fedoruk
  • Midlaner : Jérémy « Eika » Valdenaire
  • Carry AD : Markos « Comp » Stamkopoulos
  • Support : Amaury « Moopz » Minguerche

 

Gentside - Samedi 17 novembre

Annoncé comme un outsider, le collectif de Gentside a été le plus régulier de l’Open Tour, puisqu’il a terminé dans le dernier carré à chaque étape, dont une victoire à la Dreamhack Tours. Menée par la meilleure ligne du bas de l’hexagone, composée de xMatty et Treatz, la formation a terminé à la deuxième place de la saison régulière. Suffisant pour se qualifier pour la grande finale et la remporter ?

Composition

  • Toplaner : Arthur « Brosak » Lesueur
  • Jungler : Nikola « xani » Zrinjski
  • Midlaner : Lucas « Saken » Fayard
  • Carry AD : Matthew « xMatty » Coombs
  • Support : Erik « Treatz » Wessén

À lire aussi : Bilan de la DreamHack Tours

 

GamersOrigin - Samedi 24 novembre

La meilleure équipe suite à ces sept étapes, c’est bien évidemment GamersOrigin. La structure française a remporté trois étapes (Gamers Assembly, Occitanie Esports, ESWC Metz) et a participé à deux reprises aux European Masters, la compétition européenne regroupant les meilleures formations des ligues nationales. D’ores et déjà qualifiée pour la finale, l’organisation aura donc l’avantage, en plus de son expérience acquise au cours de l’année, de pouvoir observer son futur adversaire se battre pour obtenir sa place.

Composition

  • Toplaner : Ambrož « Phaxi » Hren
  • Jungler : Patrick « Obsess » Engelmann
  • Midlaner : Scott « Tonerre » Ménard
  • Carry AD : Augustas « Toaster » Ruplys
  • Support : Morgan « HustlinBeasT » Granberg

À lire aussi : Bilan de l’Occitanie Esports

On vous donne rendez-vous donc lundi 12 novembre à 19h pour le début des Playoffs, et à Disneyland le samedi 24 pour la grande finale et la fin du LoL Open Tour 2018 !

Pour rappel, en plus de la grande finale du LoL Open Tour, Disneyland accueillera Le Match des Légendes entre GG Call Nash et Sparta en ouverture de la finale, à 17h (voir notre interview de Shaunz et Narkuss)

Prenez vos places : https://www.weezevent.com/finale-lol-open-tour