Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

Ce qu’il fallait retenir du qualifier de la DreamHack Tours

Après plus d’un mois de pause, l’Open Tour France a repris ses droits ce week-end avec le qualifier pour la DreamHack Tours (19 au 21 mai). Cette pause a permis aux équipes françaises d’effectuer des changements au sein de leur effectif. Résultat, si les leaders ont tous tenu leur rang, quelques surprises ont marqué le classement final, augmentant encore l’attente autour de la compétition tourangelle. Retour sur ce qualifier en six points.

LE CHIFFRE

13, c’est le nombre de changements effectués par les formations du Top 8 français, dont au moins un par structure. Si pour la plupart des équipes l’on ne sait pas encore s’il s’agit de recrutements définitifs ou de remplaçants temporaires venus donner un coup de souris pour le qualifier, d’autres sont bel et bien irrémédiables comme chez Solary et Lunary.

LE MOVE

Les patchs 8.8 et 8.9 ont apporté beaucoup de nouveautés sur la midlane avec notamment le retour de l’ancienne LeBlanc et des changements sur les objets à mana. Mais c’est sur Azir, son pick signature, que Melon s’est illustré en réalisant un pentakill. Très propre mécaniquement, le midlaner de Solary et ses coéquipiers ont assuré une des 8 places qualificatives pour leur événement « à domicile ». Ce top est complété par Team LDLC, Gentside, RECBySHADOW, Millenium, Vitality Academy, Made in France et GamersOrigin.

LA PERF'

Depuis le début de la saison, la rivalité qui oppose Team LDLC à Gentside a tourné largement en faveur des joueurs de YellOwStaR, ces derniers restant sur cinq victoires consécutives. Les deux équipes se sont donc une nouvelle fois rencontrées lors de ce qualifier et pour la seconde fois dans l’Open Tour 2018, c’est Gentside qui s’est imposé. Mais ce n’est pas tout puisque forts de leur victoire sur les Foxes, Brosak et les siens ont remporté le tournoi, leur premier succès sur le circuit Et si l’éternel challenger était en passe de renverser l’ordre établi ? Un bel anniversaire pour le capitaine des noirs et blancs.

LE RETOUR

Peu présent depuis sa création sur l’Open Tour, le midlaner et streamer Rhobalas a fait une entrée remarquée au sein du circuit français. En effet, lui et son équipe, RECBySHADOW, ont empêché le « classico » d’avoir lieu, puisqu’ils ont coup sur coup battu ARMA TEAM et Lunary. S’ils ont ensuite été éliminés par le futur vainqueur, Gentside, le jeune collectif termine tout de même au sein du Top 8, synonyme de place qualificative pour la DreamHack Tours. Un nouveau challenger pour la scène française ?

 

LE (DOUBLE) RETOUR

Si vous suivez la compétition française depuis plusieurs saisons, les noms de bluerzor et de Pretty vous disent sûrement quelque chose. Respectivement jungler de GamersOrigin durant la saison 7 et midlaner de Millenium pendant plus d’un an et demi, les deux joueurs ont connu le succès dans l’Hexagone. De retour ce week-end sous le maillot de Vitality Academy, ils ont permis à la formation de récupérer sa place dans le Top 4 perdue lors de la Gamers Assembly. Finaliste malheureuse du qualifier, cette version de l’équipe paraît plus que redoutable.

 

LES CLASSEMENTS

classement étape
classement general

En haut du classement, Team LDLC et GamersOrigin sont toujours au coude à coude. Avec les 100 points du qualifier, Gentside se rapproche de Team LDLC tandis que Millenium continue de prendre du retard sur le Top 4.

LA DREAMHACK TOURS

Le prochain rendez-vous de l'Open Tour France sera donc la DreamHack Tours, qui aura lieu du 19 au 21 mai. Plus que lors de ce qualifier, cette étape permettra aux équipes de finaliser leur effectif et de s’affronter dans un test grandeur nature afin de repartir en quête des points de circuit qualificatifs pour la deuxième édition des European Masters.