Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

Retour sur l'étape 2 de l'Open Tour France et la nouvelle victoire de Lunary

Ce week-end a eu lieu la deuxième étape de l’Open Tour France 2019. Un mois après la première victoire de Lunary, la principale question était bien évidemment de savoir si le champion en titre conserverait sa couronne. Finalement « les Alphas », menés par un duo Narkuss/Melon de gala, se sont à nouveau imposés, mais ont grandement souffert durant la finale. On récapitule.

Le challenger

 

La formation On Sait Pas a fait forte impression ce dimanche. Composé de Vince, Bloody, Toucouille, LaFleur et Nolan, des joueurs habitués de la scène, le collectif s’est hissé en finale sans trop de difficultés afin d’y affronter Lunary. Guidé par Toucouille intraitable en lane sur sa Syndra, le mix a déroulé son jeu et s’est largement imposé en 23 minutes lors de la première manche. Cette victoire d’On Sait Pas aura pour effet de rebooster son adversaire, qui s’imposera dans cette finale sur le score de 2 à 1. Si l’équipe peut nourrir des regrets notamment après un bon début de partie dans la deuxième manche, ce premier résultat est plus qu’encourageant pour la suite.

 

Le joueur

Il n’a pas failli à sa réputation : Melon le dieu a été le grand artisan du second succès de Lunary. En demi-finale contre Bastille Legacy, il a maintenu à flot ses coéquipiers grâce à de nombreux exécutions avec sa Ahri, terminant la rencontre sur un score de 9/1/5 et déchaînant le public.

Néanmoins en finale, le midlaner a eu du mal à rentrer dans sa rencontre. Sanctionné par la Syndra de Toucouille à de multiples reprises, il adapte son jeu et se concentre davantage sur les autres voies afin de récupérer des ressources. Choix payant puisqu’il parvient à tuer suffisamment d’adversaires pour devenir inarrêtable. Bien protégé par ses coéquipiers, il termine cette partie sur un score de 10/1/6 et relance la rencontre. S’il devait y avoir un titre de MVP, Melon l’aurait très certainement remporté ce week-end.

 

Le move

Abandonner une partie est quelque chose qui arrive très rarement en compétition. Lors de la finale, violemment dominé par OSP, Lunary décide de se rendre au bout d’un peu plus de 23 minutes au cours de la première partie. Bousculés, les « Alphas » vont revenir plus fort grâce à cette concession.. Avec une botlane Sona/Taric et le fameux Maître Yi de Narkuss, l’équipe de streamer va égaliser dans la deuxième manche en réalisant 29 kills en 30 minutes. Puis dans l’ultime partie, On Sait Pas va faire partit sur une stratégie de scale, en sélectionnant des personnages assez faibles dans les premières minutes de jeu. Résultat, le « 1v9 God » va pouvoir emballer la rencontre, bien épaulé par la Sivir de Chap. Lunary s’impose aisément en 27 minutes de jeu et obtient son deuxième titre consécutif.

La prochaine étape de l’Open Tour aura lieu en juin, le samedi 1 et le dimanche 2. Les inscriptions sont d’ores-et-déjà ouvertes, n’hésitez donc pas à vous inscrire. Et si vous n’êtes pas encore classé Or 1, vous avez le temps de gravir les échelons afin de tenter votre chance et de renverser Lunary !