Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

Retour sur l'étape 3 de l'Open Tour France avec la victoire de Bastille Legacy

Après deux mois de pause, l’Open Tour a fait son retour ce week-end avec la troisième étape de l’année. Avec un effectif remanié, le double champion en titre Lunary n’a pas pu réaliser la passe de trois, et s’est incliné en finale face à Bastille Legacy. On revient sur cet événement.

Les champions

JeanDidierGnar, Ashanome, Decay, Seelame, Akutsune et GotoOne : voici les noms des vainqueurs de cette troisième étape. Battue en demi-finale lors des deux précédentes étapes, l’équipe nourrissait une certaine rancoeur de ne pas avoir pu affronter Lunary dans un format Bo3 depuis leur dernier affrontement il y a deux mois. En effet, les coéquipiers d’Ashanome avaient tenu tête aux futurs vainqueurs de l’étape, ces derniers ne devant leur salut qu’à une performance stratosphérique de Melon.

À lire aussi : retour sur l’étape 2

 

Cette fois, c’est donc en finale que les deux collectifs se sont affrontés, dans le format « préféré » de Bastille Legacy. Le challenger du jour a donc été dans une position plus confortable, et cela s’est ressenti dans sa manière de jouer, à l’image de sa paire de carrys impressionnante.

 

Le joueur

Il est difficile de faire ressortir une individualité après une telle victoire collective. Pourtant, si l’on devait mettre un joueur en avant du côté de Bastille Legacy, ce serait très certainement Seelame. Toujours juste dans son placement, le carry AD n’a concédé que quatre morts sur les trois parties qui ont composé la finale, et ce malgré la présence, à deux reprises, d’une Camille dans les rangs de Lunary. De plus, si la faculté à assurer les dégâts pour son équipe a été importante, la capacité que lui et son support ont eu à dominer la ligne du bas adverse a été tout aussi décisive. Cette pression générée sur le bas de la carte a offert un point d’appui à Ashanome dans la jungle, ainsi que le contrôle des dragons.

 

Le pick

Si Seelame a été très en vue, son coéquipier sur la voie du milieu n’a pas été en reste. Jouant le rôle d’assassin, Decay s’est surtout fait remarquer pour sa LeBlanc, terminant sur des scores impressionnants (6/0/4 en demi-finale, puis 12/3/9 et 12/1/7 en finale). Complétant à chaque fois son Voleur d’âmes de Mejai, le midlaner français a tout simplement survolé la partie dès qu’il a pu mettre la main sur la Manipulatrice.

 

L’Open Tour a désormais un nouveau roi. Si au classement général, l’équipe de streamers reste en tête, Bastille Legacy a totalement relancé les choses avec sa victoire. On vous donne rendez-vous dans un mois, le samedi 6 et le dimanche 7 juillet, pour la quatrième étape, à laquelle vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire. Peut-être l'occasion d'avoir un nouveau duel entre Lunary et Bastille Legacy !