Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
SAV qui peut

Les Dragons élémentaires

Chaque semaine dans le « SAV qui peut », nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après nos sujets sur le « Lane swap » et le « Splitpush », nous vous présentons des éléments supplémentaires de compréhension sur un des monstres les plus puissants de la jungle : le Dragon.

Depuis la création du jeu, le dragon représente un enjeu important de League of Legends. Capable de donner un avantage conséquent à l’équipe qui le contrôle, il peut être toutefois difficile d’évaluer précisément sa valeur dans la partie. Quels sont les meilleurs dragons élémentaires à occire ? Sont-ils plus importants que la prise de tours ? Le Dragon Ancestral peut-il être considéré comme une condition de victoire ? Le « SAV qui peut » répond à toutes ces questions.

LE VENT PEUT RENVERSER DES MONTAGNES

Le classement de priorité des dragons est souvent relativement clair dans la tête des joueurs. Pourtant, certains pourront être surpris par la réussite de chacun d’entre eux en termes de ratio de victoires.

 
dragon

Sans surprise, le Dragon infernal est le plus important. Il offre 8/16/24% de dégâts d’attaque et de puissance supplémentaire à ceux qui le contrôlent, ce qui en fait la meilleure option pour les combats. En fin de partie, cet apport important de stats donne un avantage conséquent, surtout lorsqu’une équipe en a tué plusieurs.

Le Dragon des océans est le meilleur en début de partie : la régénération de 4/8/12% des points de vie et du mana manquants toutes les 5 secondes en font un excellent outil pour se maintenir sur sa voie plus longtemps sans avoir à retourner à la fontaine. Il est également un très bon outil de siège, particulièrement si l’équipe adverse a beaucoup de poke.

Alors qu’il est souvent moqué par les joueurs, le Dragon des vents est en réalité le troisième meilleur en termes de taux de victoires. En effet, les 2/4/6% de vitesse de déplacement qu’il offre, multipliés par 3 hors combat, sont utiles en toute situation. Que ça soit pour mieux esquiver ou pour effectuer des rotations plus rapidement que l’équipe adverse, son impact est souvent sous-estimé.

Malgré la perception générale, le Dragon des montagnes est celui qui augmente le moins les chances de gagner en partie classée. En effet, les 10/20/30% de dégâts bonus qu’il offre contre les tours et les monstres épiques ne sont souvent utiles que dans des situations où l’équipe qui les a est déjà en position de remporter la partie. Ce dragon n’apporte aucune valeur aux joueurs qui sont en retard et qui sont donc incapables d’attaquer le Nashor ou les tours adverses.

PREMIER DRAGON OU PREMIERE TOUR ?

C’est une décision à laquelle nous sommes souvent confrontés. Vaut-il mieux combattre pour empêcher l’équipe adverse de prendre le premier dragon gratuitement, ou plutôt l’abandonner pour aller ailleurs sur la carte prendre la première tour ? Statistiquement, le deuxième choix est le plus efficace.

dragon2

Globalement, l’équipe qui prend la première tour gagne environ 2 à 4% plus souvent que celle qui prend le premier dragon (Source : League of graphs)

 

Pour rappel, une tour extérieure offre 50 pièces d’or à chaque membre de l’équipe qui la détruit, plus 250 partagées entre les membres à proximité. La première tour détruite de la partie donne un bonus de 300 pièces d’or aux alliés proches. Cet apport immédiat de fonds surpasse souvent les bonus à long termes apportés par les dragons car l’avance prise permet de créer un effet boule de neige et de débloquer un accès plus facile aux autres tours.

Ainsi, si votre équipe est en retard en début de partie, il vaut mieux essayer de prendre une tour en échange du dragon que d’essayer de le défendre et prendre le risque de perdre un combat d’équipe ou une escarmouche. Evidemment, certains dragons méritent d’être contestés, particulièrement le Dragon infernal et le Dragon des océans, car leur effet est extrêmement puissant. Ils seront d’autant plus intéressants si vous jouez une composition axée respectivement sur la fin de partie ou le début de partie.

QUAND PRENDRE UN DRAGON ?

Bien entendu, il n’est pas toujours possible d’échanger un dragon contre un objectif. Par moment, votre seul choix possible sera de l’abandonner ou de le combattre, et parfois vous serez au contraire l’équipe qui a initié son agression. Les deux facteurs primordiaux pour mettre la main sur un dragon sont les suivants : le contrôle de la vision, et la priorité sur la voie du bas. Essayez d’avoir des Balises de contrôle dans la rivière et dans l’antre et du dragon, et faites en sorte que votre tireur et support aient pousser assez loin les sbires sur leur voie. Ainsi, vous aurez ainsi un avantage certain si l’équipe adverse tente de contester, car elle arrivera en retard et sans informations. Il sera également possible pour votre jungler de le tuer seul si vous contrôlez la vision dans la rivière, particulièrement pour un champion comme Nunu ou Shyvana, par exemple.

Lorsque vous sentez que vos adversaires sont en train d'attaquer le dragon, il est important de toujours se poser la question avant de tenter une défense : est-ce un combat que nous pouvons gagner ? Si vous êtes en infériorité numérique, ou en retard de plusieurs milliers de pièces d’or, il vaudra souvent mieux l’abandonner. Il reste toutefois la possibilité de le voler, particulièrement du côté bleu si votre jungler peut passer par-dessus le mur, comme Lee Sin ou Gragas. Généralement, si cette tentative implique la mort presque certaine du jungler, il vaut mieux ne pas le faire à moins que l’objectif en jeu ne soit un Dragon infernal, un Dragon des océans ou un Dragon Ancestral. Il en va de même pour savoir si votre toplaner doit se téléporter : s’il s’agit d’un des Dragons des vents ou des montagnes, la téléportation en vaut rarement la peine à moins que vous soyez en mesure de gagner un combat décisif.

dragon 3

Parfois, un petit résumé n’est pas de trop pour ne jamais prendre de mauvaises décisions autour du dragon.

LE DRAGON ANCESTRAL, UNE CONDITION DE VICTOIRE ALTERNATIVE

Le Dragon Ancestral est l’objectif neutre le plus important en fin de partie avec le Baron Nashor. En effet, si votre équipe a eu l’occasion de prendre plusieurs dragons au cours de la partie, le bonus qu’il offre est formidable si vous pouvez l’utiliser en combats. Toutefois, le premier Dragon Ancestral n’est pas aussi puissant qu’il paraîtrait. Bien qu’il apporte un gain de 50% aux stats offertes par vos autres dragons, en plus d’un effet de brûlure sur vos dégâts de 45 + 45 par dragons élémentaires tués, cet effet ne dure que 2 minutes 30, ce qui sera rarement suffisant pour terminer la partie. A moins d’avoir d’excellents outils d’initiation dans votre composition, l’Aspect du Dragon sera souvent moins fort que la Main du Baron.

En revanche, depuis la mise à jour 8.4, si votre équipe parvient à tuer un deuxième Dragon Ancestral, celui-ci donne l’Aspect du Dragon amélioré, qui dure deux fois plus longtemps, double les bonus offerts par vos dragons et augmente les dégâts de la brûlure à 135 + 90 par dragons élémentaires tués. Si vous parvenez à accéder à ce boost en fin de partie, vous devriez être en pole position pour la remporter, même si vos adversaires ont pris le contrôle du Nashor en retour.

Savoir quand prendre un dragon et quand l’abandonner n’est pas une décision purement mathématique qui peut se faire sans prendre en compte le contexte. Chaque situation est différente, et il faut toujours être capable de jauger le pour et le contre. Nous espérons toutefois que ce « SAV qui peut » vous aidera à faire le bon choix.