Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
SAV qui peut

La "Funnel comp"

Chaque semaine dans le « SAV qui peut », nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après avoir écrit sur Yasuo, Mordekaiser, la rune Conquérant ou encore sur le Chronomètre, abordons aujourd’hui la « Funnel comp ».

Si récemment vous avez suivi les LCS ou les différentes compétitions de League of Legends, vous avez forcément entendu le terme « Funnel comp », que l’on pourrait traduire en français par « stratégie de canalisation ». Si ce terme un peu barbare vous échappe ou vous intrigue, cet article est là pour tout vous expliquer. Définition, fonctionnement, origine, faiblesse, vous saurez tout sur la dernière stratégie en vogue chez les joueurs professionnels !

QU'EST-CE QUE LA "FUNNEL COMP" ?

C’est une stratégie relativement simple à comprendre, qui consiste à attribuer les ressources de la jungle et de la voie du milieu à un seul personnage. Le plus souvent c’est le midlaner qui sera mis au centre de la composition, tandis que son jungler évoluera sur un champion de type support afin de l’aider et de le protéger en début de partie, à l’image d’une voie du bas classique composée d’un Carry AD et d’un support.

 

Cette stratégie a pour but d’augmenter drastiquement la génération d’or et le gain d’expérience d’un personnage, le plus souvent un Carry AD tel que Kai’Sa, Lucian ou encore Xayah, afin de lui permettre d’arriver très tôt sur ses pics de puissance. Cette tactique est dérivée des duos Maître Yi/Taric et Nunu/Karthus qui ont fait énormément parler d’eux au début du segment d’été. Si dans un premier temps la funnel comp était principalement réservée aux ADCs, cette stratégie leur permettant de rester compétitifs, très vite les joueurs professionnels ont compris sa puissance et son potentiel. Ainsi, on a pu apercevoir des compositions centrées autour d’une Taliyah, d’une Zoé, d’un Graves voire même d’une Irelia.

 

À titre d’exemple, G2 Esports a évolué avec ce type de composition dans la moitié de ses parties depuis le début de l’été, Rift Rivals compris. Perkz a ainsi eu entre les mains 4 fois Kai’Sa et une fois Xayah, Lucian et Taliyah. On pourra également noter que Misfits, actuellement en tête des LCS Europe, n’a jamais pratiqué la funnel comp.

funnel 1

Composition typique « funnel comp » par G2 Esports

COMMENT CA FONCTIONNE ?

Le fonctionnement de cette technique est très simple. Le joueur évoluant sur le personnage Carry sélectionne le sort d’invocateur « Châtiment » afin de profiter du bonus d’expérience dans la jungle. Lui et son “support” vont alterner entre prise des camps de leur jungle et récupération des sbires sur la voie du milieu. Le “support” générera suffisamment d’argent grâce aux objets de support.

En plus de son énorme bonus en or et en expérience, le Carry aura à sa disposition deux supports, voire trois dans certains cas (Morgana ou Karma en voie du bas). De plus, il aura accès au sabre de l’escarmoucheur, qui transforme Châtiment en un redoutable sort de duel, ainsi qu’aux objets de jungler qui sont parmi les plus efficaces du jeu, surtout l’enchantement guerrier. Enfin, le duo qui sera en permanence en rotation autour du centre de la carte aura plus facilement accès aux Carapateurs, qui sont une importante source de ressources, que ce soit d’or ou d’expérience, et un objectif très important en début de partie, surtout au niveau compétitif.

POURQUOI CA EXISTE ?

Les prémices de cette stratégie remontent à plus de deux ans et le patch 6.9. Cette mise à jour visait à mettre fin au partage de l’expérience des camps de la jungle entre les joueurs. Ainsi, seul le personnage qui tuait un monstre en obtenait l’expérience, mettant fin aux stratégies de double jungle présentes à l’époque.

Mais le changement qui a définitivement permis à la funnel comp de voir le jour est arrivé il y a quelques mois avec le patch 8.9. Sur ce dernier, les principaux objets de régénération de mana de début de partie (Anneau de Doran, Larme de la Déesse, Chapitre perdu) ont vu leur régénération être diminuée. Ainsi, les principaux pensionnaires de la voie du milieu, les mages, ont perdu leur capacité à rapidement éliminer les sbires durant les premières minutes de jeu, limitant donc leur capacité à punir l'absence de vis à vis.

 

COMMENT LA CONTRER ?

Si la funnel comp permet de mettre en orbite un Carry principal, elle le fait en dépit de ses autres joueurs. En effet, la principale faiblesse de cette stratégie est l’absence de réel jungler, ce qui offre une très grande liberté au jungler adverse qui ne craindra pas d’être counter-gank, qui pourra en profiter pour invade en début de partie, sans compter que ses jalons de visions révéleront la position de deux joueurs, ce qui facilitera ses prises de décision.

 
funnel 2

Un bon exemple de composition pour contrer la « funnel comp » par Afreeca Freecs

Cette absence va rendre les voies extérieures plus fragiles, surtout en début de partie, ce qui permet d’assez facilement mettre en place le dive d’un toplaner isolé ou tout simplement d’invade les camps adverses. De plus, si les voies extérieures de l’équipe jouant la funnel comp sont affaiblies, cela signifie que celles de son adversaire seront renforcées. Ainsi un personnage comme Gangplank, très fragile en début de partie et qui demande du temps pour devenir efficace, s’avère être un excellent contre à cette tactique. Sans crainte du jungler adverse il peut dominer son vis-à-vis et progresser sans difficulté, tout en conservant les possibilités offertes par son ultime sur la carte.

 

QUEL AVENIR ?

Cette stratégie, bien qu’ innovante, a rapidement été décriée par la communauté, joueur comme spectateur. Difficilement contrable, peu interactive, et considérée comme trop forte, le patch 8.14 est venu mettre en péril la funnel comp. La machette/talisman du chasseur réduit le gain d’or sur les sbires si vous êtes le joueur avec le plus d’or de votre équipe, ce malus disparaissant une fois un enchantement acheté pour le sabre de l’escarmoucheur ou la lame du traqueur.

Cette modification devrait être fatale à la funnel comp telle qu’elle est aujourd’hui, la génération d’or par les sbires devenant trop faible durant une période trop importante pour qu’elle reste viable. Il n’est cependant pas à exclure qu’une variante voie le jour, le patch n’ayant pas encore été joué compétitivement.

Les précédents SAV qui peut :

Et comme d'habitude, n'hésitez pas à nous soumettre dans les commentaires des sujets de SAV qui peut, nous essaierons d'y répondre dans les plus brefs délais !