Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
TRUCS & ASTUCES

Tower diver comme un pro du LEC

Le tower diving a toujours été un élément important et un outil déterminant dans l'arsenal des pros. Grâce à ce guide, vous allez devenir un maître du tower dive en file solo.

Faire un tower dive en file solo échoue bien trop souvent. Les risques sont trop nombreux, le principal étant que les quatre autres personnes avec qui vous jouez ne se connaissent pas et n'ont probablement jamais joué ensembles. 

Dans les parties pro, c'est l'une des stratégies les plus utiles et efficaces pour forcer la donne, obtenir des éliminations et éloigner l'ennemi de certains objectifs. En fait, on peut voir plusieurs tower dives réussis dans chaque partie. Alors pourquoi ne fonctionnent-ils pas en file solo ?

La raison est simple, la plupart des pros comprennent le fonctionnement de cette stratégie, peu importe le moment de la partie. Les joueurs de file solo, même de rangs élevés, n'ont pas cette compréhension avancée de la stratégie du tower diving. C'est dit sans méchanceté, ce n'est simplement pas une compétence requise pour gravir les échelons du classement. Mais, avec un peu de connaissance et d'entraînement, tous les joueurs de file solo peuvent ajouter cette stratégie à leur arsenal. Est-ce que c'est nécessaire ? Non, pas du tout. Mais un tower dive bien exécuté créera de gros problèmes pour l'équipe adverse et c'est un bon outil de plus pour prendre l'avantage sur l'ennemi.

C'est pour cela que nous avons parlé avec plusieurs pros du LEC afin de vous permettre de diver comme des champions et de montrer à quel point, entre de bonnes mains, c'est une stratégie très efficace.

Pourquoi le tower diving est-il utile ?

Awaken

1, 2, 3, divez !

Les pros ne l'utiliseraient pas autant si ce n'était pas aussi efficace. Le tower dive force la main de l'adversaire et vous permet de contrôler le déroulement de la partie en plus d'ouvrir plusieurs objectifs pour votre équipe. Et comme vous allez le découvrir rapidement, même si vous ne faites pas de tower dive directement, le simple fait d'en réussir un permettra à votre équipe de contrôler la carte.

Les applications du tower dive sont nombreuses. Si une voie est bloquée, un tower dive peut inverser la tendance et mettre la pression sur votre adversaire. Cela peut arriver quand la voie du haut est composée de deux tanks avec de faibles dégâts et peu ou pas de pression d'éliminations. Ce type de champions ne peut pas vraiment prendre un avantage quelconque durant toute la phase de laning sauf si le jungler intervient. Si un top laner arrive à baisser la vie de l'adversaire de moitié, le jungler peut finalement venir aider et placer un dive.

« Si votre top laner a toute sa santé et que l'ennemi n'a que la moitié, c'est un bon moment pour tenter un dive, » nous dit le jungler de Fnatic, Mads « Broxah » Brock-Pedersen. « Par contre, si le top laner a moins de santé, c'est bien plus risqué. La cible doit être, au moins, à la moitié de sa santé afin de garantir un dive rapide et une retraite tout aussi rapide. »

Broxah

Broxah est un habitué du tower diving

En plus de débloquer des voies, le tower dive est aussi utile pour contrôler la carte et les objectifs. Par exemple, si l'ennemi décide d'abandonner sa tour pour une vague de sbires à cause du risque de gank lié à la mise en place d'un dive, vous allez pouvoir utiliser cette opportunité pour aller chercher un dragon, plus de sbires, établir de la vision ou jungler les camps. Si le dive réussi, c'est évidemment utile aussi.

Le tower dive force la main de l'adversaire et vous permet de dicter le déroulement de la partie. Il peut vous permettre d'obtenir des éliminations, de détruire des tourelles et bien d'autres choses encore, mais pour cela, vous devez apprendre à l'utiliser correctement. Sinon, vous allez vous retrouver dans des situations délicates, le tower dive n'étant pas sans risque.

Quand faut-il tenter un dive ?

Tibbers

Un dive réussi et vous vous sentirez comme Tibbers.

Savoir quand tenter un dive est l'élément le plus important de cette stratégie. Mais avant de savoir comment l'utiliser, vous allez devoir apprendre à lire la carte afin de savoir quand l'utiliser. Cette connaissance se divise en trois catégories : la santé, les champions et le moment de la partie. Nous allons couvrir les trois.

Les champions

En fonction du moment de la partie en cours (début, milieu ou fin), certains champions sont plus efficaces pour effectuer des dives.

« Savoir quand faire un dive vient avec l'expérience, » nous dit Broxah. « Cela dépend beaucoup du champion. Il y a des champions comme Elise qui facilitent l'initiation d'un dive, permettent de tanker une tourelle et d'utiliser un Rappel pour éviter l'aggro de l'adversaire. »

En début de partie, les champions ayant une ou deux compétences permettant de bloquer un ennemi ou de lui infliger pas mal de dégâts seront les plus utiles pour tenter un dive. Elise est un très bon exemple, mais il y a aussi Renekton, Pantheon et Maokai dans cette catégorie. Le critère pour un dive en début de partie est simple : vous avez besoin de beaucoup de dégâts et de beaucoup de contrôle de foule pour bloquer les vagues et les anéantir. Renekton, Pantheon et Elise peuvent facilement initier un dive avec un peu de contrôle de foule grâce à leurs dégâts, mais ils auront besoin d'un équipier avec plus de contrôle et capable de tanker un peu la tourelle. De la même manière, le contrôle de foule de Maokai est très facile à utiliser, mais il aura besoin d'un équipier disposant d'assez de dégâts pour s'occuper de la cible. Si vous n'avez pas ces éléments en place, ne tentez pas un gank avant le niveau trois.

À mesure que la partie progresse, ces prérequis s'élargissent un peu puisque tous les champions deviennent un peu plus tanky par défaut. L'ennemi, lui-aussi, devient plus coriace, le combo d'un seul champion pourra ne pas être suffisant. C'est pour cette raison qu'il est primordial d'avoir un très bon contrôle de foule afin de forcer l'ennemi proche de la tourelle assez longtemps pour l'éliminer. Les champions comme Sejuani, Gragas, Nautilus, Braum et les autres machines à contrôler la foule rendent les dives beaucoup plus faciles à ce niveau de la partie. Moins vous avez de contrôle, plus la cible pourra s'échapper, augmentant ainsi le risque d'une manœuvre déjà risquée à la base.

Santé

Odoamne

L'important, c'est la synchronisation, nous dit Odoamne.

La santé, comme Broxah le dit, est une des statistiques les plus importantes à prendre en compte avant un dive. En fait, si vous tentez un dive sans que ce facteur soit au vert, vous allez échouer. 

« De nombreux dives échouent parce que les joueurs ne sont pas synchrones, » nous explique le top laner de FC Schalke 04, Andrei « Odoamne » Pascu. « S'il y a juste un ou deux joueurs hors de position, ou si un joueur lance le dive trop tôt à cause d'un manque de patience, cela peut se retourner contre vous. »

Lancer le dive trop tôt est la clef ici. Avant de lancer un dive, les pros observent une règle centrée autour du niveau de santé. La cible ou les cibles doivent être environ à 50 % de leurs PV. En général, plus elles sont bas, mieux c'est. Toujours dans la même idée, vous voulez que vos alliés disposent de tous leurs PV ou presque. S'ils ne sont pas au max, vous devez vous assurer que l'aggro de la tourelle ne se concentre pas sur eux, en d'autres termes, si le champion qui mène le dive a peu de PV, vous devez abandonner la manœuvre. Si les santés sont inversées et que l'ennemi est presque au max et que votre laner est bas, vous ne devriez pas tenter un dive.

Le timing

Vi

Faites attention à votre timing

La moment de la partie est le dernier élément à prendre en compte avant de tenter un dive. En général, vous pouvez tenter un dive à tout moment de la partie, mais la stratégie à utiliser varie en fonction du moment en cours. Nous parlions, plus tôt dans ce guide, que les meilleurs champions pour tenter un dive en début de partie doivent avoir beaucoup de dégâts et un peu de contrôle, mais des champions avec plus de contrôle seront meilleurs plus tard dans la partie. Il y a d'autres facteurs à prendre en compte que le choix du champion en fonction du moment de la partie, bien entendu.

« Il est très important de savoir à quel moment de la partie vous vous trouvez, » nous dit Odoamne. « Par exemple, il n'y a que quelques champions qui peuvent tenter un dive rapidement, comme Elise, qui peut en tenter un au niveau 2 ou 3, ou Renekton, qui peut tenter un dive juste avec son Z. Plus tard dans la partie, vous voulez peut-être contrôler le dragon ou la voie du bas, donc vous allez vouloir tenter un dive sur celle-ci. »

Avoir le contrôle du dragon et de la voie du bas est très important pour la plupart des stratégies d'équipe en milieu de partie. Pour préparer un dive en milieu de partie sur la voie du bas, la capacité de votre équipe à manipuler les vagues de sbires est tout aussi importante que leurs PV. D'après Odoamne, c'est même plus important.

« Vous voulez absolument lancer un dive sur la voie du bas en préparant deux ou trois vagues avant le début du dive, une fois que les vagues arrivent, vous vous lancez, » nous dit-il. « Si l'ennemi perd plus de sbires en battant en retraite, il va très probablement décider de rester et essayer de farmer les vôtres. »

C'est un dive à poussée lente. Cela nécessite une poussée lente pour accumuler plus d'une vague de sbires au niveau de la tourelle ennemie afin de préparer le dive, il est aussi important d'avoir plus d'une vague pour convaincre l'adversaire de rester durant le dive. Lorsqu'il commence à farmer les sbires, c'est à ce moment-là que vous devez jaillir.

« Vous allez trouver le meilleur angle d'approche, comme lorsque vous décidez entre un gank de voie ou 
une arrivée par derrière, le joueur ayant le plus de contrôle mène le dive, et les autres suivent, » nous explique Broxah.

S'il n'y a qu'une seule vague, l'ennemi ne perdra pas grand-chose en battant en retraite. Et si l'ennemi ne reste pas proche de la tour malgré une vague importante, vous disposerez de temps précieux pour contrôler la carte et placer des balises ou tenter d'aller chercher le dragon. Ou, et c'est l'option la plus sûre, vous pouvez pousser la tourelle et obtenir quelques plaques d'or. Et il n'y aucune honte à choisir cette option.

Alors, vous sentez-vous prêt à diver comme un pro ? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous !