Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
SAV qui peut

Urgot, un monstre inattendu

Chaque semaine dans le « SAV qui peut », nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après avoir parlé de champions comme Mordekaiser, Aatrox ou Wukong, c’est au tour d’Urgot d’être observé à la loupe.

Pour la majorité des joueurs, il semble inconcevable de parler d’Urgot sans immédiatement penser à un « troll pick », tant il a presque toujours été un des champions les moins sélectionnés du jeu. Pourtant, depuis quelques semaines, il a fait son grand retour sur la scène compétitive alors qu’il n’a pas reçu de modifications particulières au cours des dernières mises à jour. Pourquoi est-il devenu si prisé par les joueurs professionnels ? Comment le jouer ? Le « SAV qui peut » est là pour répondre à vos questions.

UNE ARRIVEE SURPRENANTE

Parfois, des champions sont viables, voire vraiment forts, pendant de longues périodes sans que personne ne s’en rende vraiment compte tant ils sont impopulaires. Urgot rentre parfaitement dans cette catégorie. Alors que son taux de victoire tournait autour de 51% depuis plusieurs mois, il est passé du 34ème champion le plus joué sur la voix du haut en partie classée au 1er en l’espace de trois mises à jour sur le serveur coréen.

Ce gain de popularité s’explique par son omniprésence en compétition depuis quelques semaines. En effet, les joueurs professionnels ont découvert que non seulement il dispose d’une excellente phase de lane, mais qu’il devient par la suite un tank extrêmement résistant. En effet, de par sa portée, il prend l’avantage contre la plupart des champions au corps-à-corps, notamment les autres tanks, tout en bénéficiant d’outils de survie et de combat d’équipe redoutables.

 
urgotarbre

Urgot est un des rares champions à utiliser la rune Grimoire Déchaîné depuis sa refonte lors de la mise à jour 8.9.

Cette dominance en début de partie, il la doit notamment à la rune Grimoire Déchaîné qui lui permet de prendre des sorts d’invocateur agressifs sur sa voie, comme un Embrasement ou une Fatigue, tout en ayant accès à la Téléportation par la suite. En effet, là où la plupart des champions ont besoin d’une Rune fondamentale spécifique pour fonctionner, le fait qu’il puisse tenir sa lane sans Comète Arcanique, par exemple, lui permet d’utiliser le Grimoire Déchaîné à la perfection. De plus, la polyvalence est très appréciée par les joueurs professionnels, et la capacité d’Urgot à évoluer sur la voie du haut ou celle du milieu est un atout non négligeable durant la phase de draft.

COMMENT JOUER LE BROYEUR ?

Comme cité précédemment, Urgot n’est pas seulement viable en compétition, comme peut l’être un champion comme Ryze par exemple. Vous pouvez le jouer dans vos parties classées, principalement sur la voie du haut. Grâce à un mix d’objets offensifs et défensifs, vous bénéficierez de dégâts suffisants pour tuer un personnage fragile tout au long de la partie, tout en étant capable d’apporter des contrôles et de la durabilité durant les combats.

URGOTBUILD

Ceci est une liste d’objets types sur Urgot, mais elle peut évidemment être modifiée en fonction du contexte de vos parties.

Il vous faudra augmenter en priorité votre Torpille corrosive (A), qui est votre source principale de poke durant la phase de lane, et qui vous permet également de verrouiller un champion afin de le mitrailler avec la Géhenne (Z). N’oubliez pas d’essayer de tourner autour de votre adversaire afin de maximiser les dégâts des Flammes purificatrices (Passif), quitte à utiliser votre Mépris (E) pour le repositionner. Enfin, achevez le avec le Règne de la terreur (R) qui tue l’ennemi s’il est en-dessous de 25% de ses PV. Vous pouvez également utiliser votre ultime dès le début du combat, vous aurez alors 4 secondes pour passer votre adversaire sous le seuil de PV, et bénéficierez du ralentissement pour lui infliger plus de dégâts. Urgot dispose toutefois de quelques matchups difficiles, particulièrement contre certains tanks qui sont trop résistants pour qu’il puisse réellement les tuer en 1 contre 1, ou des combattants qui peuvent simplement le tuer. Ainsi, Sion et Maokai sont par exemple capables de survivre le début de partie et d’être plus utiles par la suite, tandis que des champions comme Illaoi ou Kled vont prendre le dessus sur le Broyeur s’il tente de les combattre au corps à corps.

 

Dans les combats d’équipe, votre rôle sera de charger dans la mêlée à l’aide de la Gloire du Juste, tout en étant très résistant grâce à vos statistiques de base et au bouclier offert par votre Géhenne. Essayez de sniper une cible prioritaire à l’aide de votre ultime, sans oublier que si vous la tuez, les adversaires autour de vous seront effrayés pendant 1,5 seconde. Il peut être intéressant d’utiliser votre Saut éclair au milieu de vos ennemis à ce moment précis pour bénéficier au maximum de ce contrôle de zone qui peut renverser le cours d’un combat.

L’apparition impromptue d’Urgot dans la métagame soulève un point trop souvent ignoré : ce n’est pas parce qu’un champion n’est presque jamais joué qu’il est nécessairement mauvais. Si vous pensez que Shyvana, Aurelion Sol ou encore Udyr sont forts en ce moment, n’hésitez pas à les sélectionner et à surprendre vos adversaires avec. Toutefois, si vous souhaitez semer la terreur dans vos parties classées à l’aide du Broyeur, nous espérons que ce « SAV qui peut » aura répondu à vos questions. Sinon, n’hésitez pas à nous en poser davantage dans les commentaires, ou à nous proposer de nouveaux sujets.