Jump to Main ContentJump to Primary Navigation

Biographie

Nouveaux arrivants en LCS EU, Splyce a racheté cette année la place et l'effectif de Dignitas EU après la qualification de ces derniers en LCS.

L'équipe a d'abord été connue sous le nom de Follow Esports, un site qui se présente comme le « programme télé de l'esport », mais tant le site que l'équipe LCS ont rapidement changé de nom au profit de l'actuel. Peu après l'achat le cofondateur du site a déclaré être très satisfait de son investissement dans League of Legends puisque cela les plaçait dans une « ligue aussi excitante que professionnelle, que ce soit au niveau de l'organisation, des joueurs ou des fans ». Reste à voir quelle place Splyce va occuper dans ces LCS auxquels l'organisation est aussi heureuse d'être associée. Pour la jeune entreprise basée aux Etats-Unis, elle n'a été créée qu'en avril 2015, les LCS sont à coup sur la garantie d'une exposition médiatique plus importante mais qu'en est-il de leurs ambitions sportives ?

L'équipe a un avantage certain, l'absence de la barrière de la langue. En effet l'équipe est entièrement composée de joueurs danois, ce qui facilitera forcément la communication en jeu. Malgré tout, avec un effectif jeune et prometteur mais qui manque cruellement d'expérience, Splyce a un besoin criant d'un encadrement de bonne qualité pour concurrencer des adversaires qui ne leur feront pas de cadeau. L'entreprise semble néanmoins avoir bien cerné ce besoin puisqu'ils ont recruté Jakob « YamatoCannon » Mebdi, ancien entraîneur de Roccat, comme entraîneur et Chris Ehrenreich, ancien entraîneur de CLG en LCS NA, pour l'assister dans la mise en place d'un environnement de travail performant.

Pas sur que cela suffise pour tutoyer les sommets des LCS dès le printemps 2016, mais les joueurs, confrontés au plus haut niveau européen, devraient à tout le moins progresser rapidement tant au niveau individuel qu'en tant qu'équipe. C'est tout le mal qu'on leur souhaite !

Head Coach: Fayan "Gevous" Pertijs

Responsable d’équipe: Hans Christian "Liq" Duerr